Location d'un chalet d'alpage authentique à Taninges en Haute Savoie 74

L’alpage d’Heidi se situe à 1300 mètres d’altitudes sur le plateau de Loex ( zone protégée naturelle classée Natura 2000) , face aux Massifs du Mont Blanc et des Aravis. Après avoir quitté la petite ville de Taninges, vous traverserez le hameau typique de Vers Le Mont et suivrez une petite route étroite mais goudronnée qui sillonne sur 4 km à travers la montagne. Au sortir de la forêt, un petit chemin de terre débouche sur une vaste clairière au centre de laquelle se trouve l'Alpage... Un havre de paix dans un cadre enchanteur où vos seuls voisins seront les oiseaux, les cerfs, nos animaux et nous-mêmes. Là-haut, dans notre montagne règne un calme absolu qui vous permettra d’échapper le temps d’un séjour au rythme effréné de la vie.
En hiver, les 4 derniers km n’étant pas déneigés, l’accès se fait soit en raquettes, soit en ski de randonnées, soit en quad à chenilles... quelque que soit le moyen de locomotion choisi, vous apprécierez, en arrivant, de venir vous réchauffer au coin du feu et de faire un plongeon dans le bain nordique !



Un Alpage chargé d’histoire


Datant de 1873, la ferme a été restaurée très récemment dans le souci du respect de son caractère authentique. Isolée et loin de tout, elle a accueilli plusieurs générations d’alpagistes, mais elle a également servi de refuge aux résistants durant la seconde guère mondiale et constitua un lieu de passage pour les bataillons de chasseurs alpins au cours de la première guerre mondiale.


Un Alpage respectueus de son environnement


Alimentée en eau par une source et en électricité par des panneaux solaires, chauffée au feu de bois par les arbres de notre forêt, le chalet d’alpage est totalement autonome et naturellement respectueux de son environnement.
Là-haut, il faut savoir se montrer économe : oubliez d’éteindre les lumières ou de débrancher vos appareils électriques et vous risquez de passer la soirée aux chandelles; prenez des douches trop longues et vous risquez de manquer d’eau pour la vaisselle ! Ici, on réapprend à vivre avec parcimonie et on ne peut que prendre conscience que les ressources de la nature ne sont pas inépuisables...